La Grange Bar à vin

Audrey et Sébastein, propriétaires de La Grange Bar à vin.

La Grange Bar à vin

Vous cherchez un endroit pour déguster d’excellents vins? La Grange Bar à vin vous offre l’occasion de réaliser de belles découvertes avec le décor féérique de la rivière Richelieu en arrière-plan.

Ce tout nouveau restaurant ouvrira ses portes au début du mois de juin dans l’ancien Margarita, à l’intersection des rues Foch et Richelieu. La maison sera conservée, mais la rallonge cèdera sa place à de nouvelles installations dont une superbe terrasse de 35 places à l’étage qui donnera une tout aussi magnifique vue sur le Richelieu.

« J’ai acheté l’édifice il y a deux ans, explique la propriétaire, Audrey Bédard. Je voulais en faire un diner au départ, mais la pandémie a tout retardé. En y réfléchissant bien, je me suis dit qu’il fallait profiter au maximum de la vue et qu’il manquait vraiment quelque chose comme un bar à vin dans l’offre au centre-ville. »

Tous les vins seront d’importation privée. Mme Bédard fera affaire avec l’agence IVSP, propriété de l’homme d’affaires johannais Réjean Roy, ainsi qu’avec l’agence Boires de Montréal.

Le style de cuisine du restaurant sera celui d’un steak house avec un menu tapas, des tartares, des huîtres et des risottos. « La Grange Bar à vin sera idéale pour le 5 à 7… ou encore le 5 à 7 qui s’étire », estime Audrey Bédard.


6, rue Foch, Saint-Jean-sur-Richelieu


Partagez sur :
Roots Cantine

Roots Cantine

Isabelle Scoot et Pierre Racine, propriétaires de Roots Cantine.

Roots Cantine

Saint-Jean-sur-Richelieu aura bientôt un nouveau spécialiste de la poutine avec l’ouverture de Roots Cantine.

En plus de présenter un menu garni d’une vingtaine de poutines différentes, le restaurant aura également des ailes de poulet sans os (boneless) qui pourront être accompagnées d’une variété de 15 sauces.

« L’idée, c’est d’avoir une cantine plus somptueuse qu’une cantine traditionnelle, indique le propriétaire Pierre Racine. Nous aurons des hot-dogs vapeur et grillés, des cheeseburgers et des frites, mais nous serons les seuls dans la région à avoir des ailes sans os. Nous allons aussi miser sur les poutines et les burgers signature. »

L’offre exclusive du menu sera au centre du concept, ajoute M. Racine. Roots Cantine, qui ouvrira ses portes au début de juin, utilisera beaucoup les réseaux sociaux (Instagram, Facebook) pour faire mousser son menu.

Comme plusieurs projets, le restaurant de Pierre Racine devait ouvrir plus tôt, mais a été retardé par la pandémie. «La pandémie a créé certains retards dans les démarches, avoue-t-il. Mais c’est peut-être mieux d’avoir attendu un peu pour ouvrir nos portes.»


916, rue Douglas, Saint-Jean-sur-Richelieu


Partagez sur :